Visites dans le Sud du Vietnam

Posted by: LMTV Supporter Category: Témoignage Post Date: 14/02/2020

Visites dans le Sud du Vietnam

Cloé, volontaire SJVietnam 

J’ai eu la chance de visiter certains points d’intérêt dans le sud au Vietnam lors des vacances du nouvel an vietnamien (TET). En effet, lors de ces 2 semaines, j’ai organisé mon temps pour pouvoir le rentabiliser et visiter le plus d’endroits possible, j’avais prévu d’aller à Phu Quoc, d’aller dans la famille de mon amie vietnamienne pour célébrer le TET et de passer les derniers jours dans le centre du Vietnam ( Da Nang et Hoi An). Après ces vacances, j’ai aussi eu une semaine supplémentaire car le gouvernement avait pris la décision de fermer les écoles, les universités et les centres pour enfants pour prévenir la transmission du Coronavirus. J’ai donc aussi visité Ho-Chi-Minh et Mui Ne.

Bien que j’ai pu profiter de nombreux congés, je pense qu’il est possible de se rendre dans ces endroits lors des weekends donc en deux ou trois jours chacun.

Phu Quoc

Phu Quoc est une île située dans le sud du Vietnam. Qui dit île, dit plage et soleil. C’est tout ce qui nous importait lorsque nous avons décidé de nous y rendre avec mon amie qui était une autre volontaire à SJ Vietnam. Nous étions devenues très proches et nous voulions faire quelque chose ensemble avant son départ. Les tickets d’avions se vendent à prix raisonnable c’est donc le moyen que nous avons emprunté pour arriver sur l’île. Là-bas, nous avons loué un scooter pour nous déplacer, c’est vraiment très pratique, presque indispensable ! La plupart des hôtels ou auberges proposent ce service. Nous sommes restées trois jours, nous avons donc essayé plusieurs très belles plage sur lesquelles on s’est bien reposées. Grâce au scooter, on s’est perdues dans quelques recoins de l’île et on a pu trouver des endroits secrets et des plages désertiques.

Girls on a swing on the beach in front of the sea.
Nous avons aussi réservé une journée de bateau pour faire du snorkeling. Le bateau s’est arrêté sur plusieurs plages des îles autour de Phu Quoc, pour nous permettre de prendre le lunch et de profiter du soleil.

Hammock in front of the sea

Le soir, il y a un “night market” dans le centre de l’ile, c’est sympa de s’y rendre pour l’ambiance et pour y manger des fruits de mer frais.

Da Nang et Hoi An

Ces deux villes se visitent souvent ensemble car elles sont très proches, environ 30 km les séparent. Da Nang est une très grande et moderne ville et lorsque je m’y suis rendue, le temps n’était pas bon et la plupart des commerces étaient encore fermés pour la fête de TET, donc malheureusement, les conditions pour l’apprécier n’étaient pas réunies. J’ai beaucoup plus apprécié Hoi An, une ville qui bénéficie d’un centre très mignon et qui est caractérisé par des rues illuminées de lanternes colorées.

Lantern in the street in Vietnam

J’ai loué un vélo à mon auberge et j’ai pu aller me perdre dans les villages qui entourent Hoi An et voir les plages. Une cinquantaine de kilomètres  plus tard, j’étais ressourcée et prête à aller manger à mon restaurant préféré dans le centre de Hoi An. C’est très bon-marché, frais et les gens qui y travaillent sont souriants et bienveillants.

Pour aller dans le centre du Vietnam j’ai pris un avion et je suis revenue en bus (16h en bus couchette).

Ho-Chi-Minh ou Saigon

Jour 1

Après “TET holidays”, je suis rentrée à Hanoï pour recommencer le travail le lundi. Malheureusement, le coronavirus en avait décidé autrement. En effet, le gouvernement vietnamien avait pris la décision de fermer toutes les écoles, jardins d’enfants, centres pour enfants handicapés, etc. pour prévenir la transmission du virus. Nous étions donc en “days off” pour le reste de la semaine. Action – réaction, ni une ni deux, avec un autre garçon qui travaillait dans le même centre que moi, par l’intermédiaire d’une autre organisation, nous avons réservé un vol pour Ho-Chi-Minh pour pouvoir y être dès le lendemain. À 10h nous y étions et premier choc : les températures! 35 degrés, et à Hanoï c’était l’hiver! Deuxième réaction :  étrangement, la ville plus grande et plus peuplée, est beaucoup moins bondée et plus propre que Hanoï. La ville semble plus “en ordre”, les gens respectent même les feux rouge.

Ho Chi Minh City
Sur place, nous avons logé dans un hostel. Là-bas on s’est promenés sur l’avenue Nguyen Hue, les “Champs Elysées” de Saïgon avec son superbe hôtel de ville et ses magasins de luxe, l’avenue est lumineuse. Dans cette rue nous avons aussi été dans un immeuble étonnant, construit comme si on avait ajouté des petits blocs les uns après les autres, chacun ayant sa spécialité, vous pouvez y trouver des restos, des bars, des magasins et plein de curiosités! C’est le numéro 42, vous ne pouvez pas le rater.

Nous avons été visiter la mosquée indienne, la cathédrale Notre-Dame, la poste centrale juste à côté. Le soir nous avons été manger dans un petit marché avec plein d’échoppes de nourriture, top pour un soir. Vous pouvez trouver de nombreuses spécialités du Vietnam et même d’ailleurs. De plus il y a parfois des groupes de musique qui viennent animer les soirées, l’ambiance était dingue. On a fini par danser avec des Indiens, des Vietnamiennes et des Américaines, totalement improbable.

Jour 2

Le lendemain nous avons visité le musée des vestiges de la guerre. Faîtes-le si vous allez à Saïgon, c est très intéressant.

Dans notre hôtel, nous avons rencontré quelques voyageurs avec qui on s’est très bien entendus. Au fil de la conversation, un de nos nouveaux amis nous parle de la ville de Mui Ne, de ses plages et de ses cocotiers, de son ambiance. Lui et quelques autres personnes pensaient y aller dès le lendemain et il nous proposait d y aller avec lui. Nous décidons alors de partir avec eux. Nous étions mercredi, et notre avion pour retourner a Hanoi était dimanche donc nous avions le temps de visiter d’autres villes.

Mui Ne

Nous avons donc pris un bus et roulons pendant 5h à partir de Ho-Chi-Minh. L’hostel se trouve sur la plage, il offre une piscine, des hamacs, des matelas, billards, kickers. Tout peut se faire en maillot sans aucun stress. D’autant plus que le prix de la nuit était très bas, tout comme le prix des consommations au bar et au restaurent.

Le soir nous faisions un feu sur la plage et profitions des chants et des musiques que certains voyageurs partageaient avec nous.

Nous avons aussi été voir le coucher de soleil sur les dunes de sable rouge. En effet, la région de Mui Ne offre un mini désert, des dunes assez chouettes à gravir. Nous avons été par nous-mêmes, en scooter mais des tours sont organisés. Mon ami ayant réservé ce genre de tour a pu voir  le lever du soleil et il a été ravi de sa visite qui a été bien plus complète.

Je pensais rester une seule nuit, au final je suis restée de jeudi à dimanche, et j’ai quitté l’endroit parce que je devais prendre mon vol quelques heures plus tard à Ho Chi Minh City.

Mis en ligne par Antoine, volontaire LMT

 

 

Share this post


PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com