Filtres à eaux

Le projet filtre est maintenant plus ou moins autonome, cependant il est vraiment important que les volontaires connaissent ce projet dans les détails, pour ne pas se retrouver au dépourvu en cas de souci. Alors accroche toi bien, c’est parti !

Ces filtres ont été construits selon un mode de fabrication recommandé par L’UNICEF et l'université de technologie de Hanoi.

Construction

Le filtre que nous utilisons est un petit filtre réalisable dans un bidon de 40 à 60 L. Il se veut mobile et pratique, il doit pouvoir être emporté sur le bateau. Le coût d’un filtre est environ de 20 euros, ce qui représente un investissement important pour les familles. En Vietnam Dong ça donne : 453 000 VDN.

Prix d'achat du matériel

Bidon 80000 VND, charbon 32000 VND / kg, petit seau 15000 VDN, PAC 10000 VDN / kg, sable 200 VDN / kg, tuyau + coude 4000 VDN.
Sachant qu’il faut environ 8-10 kg de charbon, 15-20 kg de sable par filtre (valeurs approximatives à ajuster lors de la construction).
Le filtre comprend deux compartiments, le sable et le charbon. Ce type de filtre est assimilable à un tamis à maille décroissante, les deux composants ne peuvent fonctionner l’un sans l’autre dans ce type de filtre.

  • le sable : la couche de 30 cm minimum nécessaires à son efficacité va réaliser la première partie du tamis: le tamis à grosse maille formé par l’espacement des grains de sable. Il a pour fonction de diminuer les boues résiduelles après utilisation de PAC. Lors de la construction on doit utiliser du sable propre.
  • le charbon : la couche de 30 cm minimum requise pour son efficacité réalise la seconde partie du tamis: le tamis à petite maille formé par les grains de charbon micro fissurés. Il a pour fonction de retenir les agents pathogènes au sein de ses micro pores et accessoirement de retenir quelques métaux lourds comme l’arsenic ou le plomb et de supprimer les mauvais goûts de l’eau.

On verse l’eau de surface (obtenue par floculation grâce au PAC) qui s’écoule de haut en bas rencontrant successivement à l’intérieur du bidon du sable puis du charbon. Ensuite, par capillarité, l’eau remonte à travers le sable contenu dans le petit seau qui va éliminer les particules résiduelle

Montage

 

Matériel

  •  

    un bidon en plastique de 40 à 60 L
  • un petit seau contenant environ 2L de sable
  • un tuyau et un coude en PVC
  • 15 à 20kg de sable jaune
  • 8 à 10kg de charbon actif en petits morceaux (le charbon en poudre gène l'écoulement de l'eau ne pas en utiliser !)

Réalisation

  • Percer le bidon, à 30cm minimum du fond, d'un trou de la taille du tuyau de PVC, un peu plus petit pour assurer l'étanchéité + scotch de plombier, ce qui permet de garder le filtre démontable (la colle rend tout solidaire donc il faut tout changer...)
  • Percer le fond du petit seau d'un trou de même diamètre.
    Technique pour percer les trous : utiliser une barre de fer de bon diamètre (chez habitants) la chauffer à rouge, et l'appliquer sur le plastique. On obtient un trou parfait !
  • Couper le tuyau PVC en 2 bouts.
  • Verser le sable préalablement nettoyé dans le petit seau. Le sable doit être lavé dans un seau jusqu’à ce que l’eau qui s’en écoule soit limpide (on ne peut pas utiliser un sable qui larguerait de la boue);
  • Mettre bout à bout le petit tuyau (20cm) et le coude de PVC, les introduire dans le trou percé dans le petit seau. Mettre le seau au fond du bidon.
  • Ajouter une couche de 30 cm minimum de charbon.
  • Introduire le long tuyau (30cm) dans le trou percé dans le bidon et le raccorder au coude de PVC.
  • Ajouter une couche de 30 cm minimum de sable (jusqu'à ras-bord c'est plus sûr, le niveau va réduire sous l'écoulement de l'eau qui va tasser les grains de sable).

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention, il est important d'éviter les aspérités sur les éléments du filtre (piège à bactéries)

Précautions d'emploi

Les filtres à eau nécessitent des précautions d'emploi particulières sans lesquelles ils sont bien moins efficaces!

Le PAC

C'est un produit chimique qui sert à optimiser la filtration; il se fixe à la boue et aux métaux de l'eau. Il va ensuite précipiter au fond du récipient. Les boues tombées au fond de la bassine seront éliminées en prenant garde de vider seulement le surnageant dans le filtre.
L’eau de surface apparemment propre contient toujours des microorganismes.

Il est non toxique pour les doses utilisées c’est-à-dire 1 à 2 doses (soit 1 à 2 cuillères à café) pour 2 à 4L d’eau. Des doses importantes et répétées peuvent provoquer des maux de tête. L’ingestion directe est elle aussi toxique, le produit doit donc être tenu hors de portée des enfants.

Attention, pour une efficacité optimale, il faut mettre le PAC puis verser l'eau sale dessus.
Cette étape permet également d’augmenter la durée de vie et l’efficacité des filtres en évitant leur encrassement précoce.
Le PAC est relativement cher : 10 000 VND le kilo soit 50 centimes d’euros.
Les agents pathogènes seront éliminés par l’ébullition de l’eau de cuisine ou de boisson.
Attention, il existe 2 sortes de PAC : le jaune et le blanc. C'est juste une question de pureté, mais pas d'efficacité, nous on utilise le jaune, moins cher.

Le stockage de l'eau

Les habitants du Fisher Village ont tendance à recueillir l'eau dans des baquets à l’air libre à proximité des enfants et des animaux ce qui va augmenter le risque de contamination de l'eau. Il faut donc conserver l'eau dans une bouteille propre et fermée. Il est important de stocker l'eau dans un récipient fermé afin d'éviter toute contamination ultérieure à la filtration. Cependant, de plus en plus, ils stockent l'eau dans des fontaines à eau fermées.

Entretien du filtre.

Il s’effectue tous les trois mois suivant plusieurs étapes:

  • on enlève avec une petite pelle le sable jusqu’au niveau du charbon, et le mettre de côté. Puis on enlève le charbon, et enfin le sable du petit seau que l’on met avec le sable retiré du bidon.

Attention en nettoyant le filtre de ne pas mélanger charbon et sable !
En effet retirez successivement le sable du bidon, le charbon, puis le sable du petit seau (que l'on rajoute au sable du bidon)

  • Ensuite on procède à un nettoyage du sable du filtre à l’eau claire (issue d’eau de pluie ou de filtrations préalables et stockée dans un bidon). On met le sable dans un seau et on le rince, jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule du sable soit claire. Puis on chauffe ce sable dans un récipient.
  • Le charbon doit être remplacé tous les 6 mois: méthode relativement onéreuse néanmoins c’est la plus sûre (en conservant bidon et tuyaux). Il est toutefois possible de le régénérer en le chauffant à haute température à la cocotte minute par exemple.

  • Le bidon, le petit seau et les tuyaux en PVC doivent être nettoyés à l’aide d’une brosse à dent et de jus de citron pressé, puis rincés. Il faut insister sur le nettoyage des recoins, des embranchements tuyau/coude, tuyau/bidon et des défauts dans la découpe des éléments.

Les habitant du Fisher Village parlent de ré-émergences de diarrhées plus importantes 2 à 3 mois après le nettoyage du filtre. Ainsi, l'utilisation du filtre est efficace mais elle doit être impérativement accompagnée d'un entretien régulier et CORRECT: car pour les habitants eau claire = eau propre et pure, ce qui n'est pas le cas (présence persistante de microbes).

texte écrit par notre partenaire Français "Un ETAI pour le Vietnam"

  • +84.4.6.2845535 / +84.2.2154993
  • Call us with Skype
  • Yahoo Chat
  • RSS flux
  • BelgiqueCzechEnglishFrancaisViet

SJ Vietnam is a non profit youth organization based in Hanoi, Vietnam SJ Vietnam

With the support of  :
un ETAI pour le Vietnam
Art Venture
Europe
Coup de Pouce Vietnam
SJ Vietnam works with  :
CCIVS
NVDA

Page generated in 0.014043 secondes